Cumul Food Truck et chômage : est-ce possible?

Updated: Jul 2

Vous êtes actuellement demandeur d’emploi et souhaitez lancer votre activité Food Truck en parallèle ? Bonne nouvelle, c’est possible ! Il est en effet possible de cumuler les allocations chômage avec l’ouverture d’un Food Truck pour soulager financièrement ses débuts.


Le cumul Food Truck et chômage est strictement encadré et dépend du statut juridique de votre Food Truck. On vous détaille ici toutes les conditions et démarches pour en bénéficier.

Dans tous les cas, pour que vous puissiez cumuler Food Truck et chômage, il faudra respecter deux conditions :

  • Vous inscrire à Pôle emploi avant de créer votre Food Truck

  • Rester inscrit en demandeur d’emploi pendant votre activité


1 - Cumul Food Truck en auto-entrepreneur et chômage


Si vous choisissez de lancer votre Food Truck en auto-entrepreneur, vous pourrez bénéficier d’une aide l’Etat, de Pôle Emploi précisément, qui vous accompagnera sur le lancement du projet. Plusieurs possibilités s'offrent à vous :


L’option de l’ARE (aide au retour à l’emploi) :

Lors de la création de votre Food Truck auto-entrepreneur, vous êtes éligible à l’ARE, c’est-à-dire la conservation des allocations chômages pendant votre activité Food Truck :

  • Si vous ne dégagez aucun bénéfice : vos allocations chômages vous seront entièrement versées.

  • Si vous dégagez un bénéfice : Plus votre bénéfice augmentera, plus votre ARE sera réduit proportionnellement. Le cumul de votre bénéfice et de l’ARE ne doivent excéder votre ancien salaire.

L’option du versement en capital : l’ARCE (Aide à la reprise ou à la création d’entreprise) :

Cette option permet de recevoir en deux temps de l’intégralité de vos droits aux allocations chômage restant, directement sous forme de capital pour votre Food Truck. Il sera versé en deux temps :

  • 1 : 45% du montant est versé directement lors de la création de votre Food Truck

  • 2 : le reste (55%) vous sera versé 6 mois plus tard, si vous continuez d’exercer votre activité Food Truck

Alors ARE ou ARCE , que choisir ?

Il n’y a pas de bons ou mauvais choix, tout dépend de vos objectifs à long termes!

  • Vous préférez ne prendre aucun risque, choisissez l’ARE qui vous assurera un salaire fixe peu importe la réussite de votre Food Truck!

  • Si vous misez sur une rentabilité rapide, privilégiez l’ARCE, vous aurez un versement fixe sur votre capital qui ne changera pas même si vous vous versez un salaire.


2 : Cumul Food Truck en tant que société et chômage (SAS/SASU ou SARL/EURL)


On parle ici des revenus des fondateurs car ceux des employés s’il y a ne dépendent pas du type de société.


Si vous êtes le(s) fondateur(s) d’un Food Truck en société, vous êtes éligibles à l’ARE. Selon votre situation, vous recevrez une partie ou la totalité du montant. Il faut distinguer trois cas :

  • vous ne percevez pas de rémunération : Le montant versé est égal au total des allocations chômages.

  • Vous percevez une rémunération (mais d’un montant inférieur à votre ancien salaire annuel moyen sur lequel votre allocation chômage a été calculée) : Vous percevez un montant, qui diminuera proportionnellement au salaire reçu

  • Vous percevez une rémunération (mais d'un montant supérieur à votre ancien salaire annuel moyen) : vous ne percevrez dans ce cas plus d'allocations chômage

--> Plus concrètement, 70% du versement que vous déclarez est déduite du montant de vos allocations mensuelles. Vous pourrez ainsi cumuler un versement et vos allocations chômage.


Cumuler Food Truck et chômage ne peut donc qu'être avantageux si vous en avez l'opportunité! Que vous développiez votre Food Truck en Micro entreprise ou société, cet apport financier constituera un matelas confortable à vos débuts!


Auteur : Kilian Chan, diplômé de la Toulouse Business School et spécialisé dans l'accompagnement des entrepreneurs chez Beau Comme Un Camion



SAS Beau Comme Un Camion

11400 Castelnaudary

France

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn