Ouvrir un Food Truck : est-ce vraiment rentable ?

Updated: Jul 22

Après leur incroyable développement aux Etats-Unis, les Food Trucks se développent en France depuis quelques années. Une des raisons principales de leur succès est leur modèle économique. Le Food Truck est en effet une opportunité de se lancer avec beaucoup moins d'investissement qu'un restaurant.


Pour autant, est-ce qu'un Food Truck est rentable ? Nous détaillons ici point par point la rentabilité d'un Food Truck.


Investissement de départ : l'achat du Food Truck


Pour connaître la rentabilité de votre Food Truck, vous devez dans un premier temps estimer votre investissement initial : l'achat de votre Food Truck.

Selon votre concept et vos besoins, cet investissement peut aller de 10 000€ à plus de 100 000€ ! Nous avons rédigé un article dédié l'achat de votre Food Truck pour vous aider à estimer cet investissement. Plusieurs possibilités s'offrent à vous :

  • L'achat d'un Food Truck d'occasion. Attention toutefois à ce que votre food-truck soit aux normes, à la fois sur l'hygiène, le code de la route, les règles de sécurité, l'électricité, etc.

  • L'achat d'un Food Truck neuf. Certains fabricants de Food Trucks proposent des aménagements sur mesure selon les besoins de votre activité. Vous pouvez demander un devis en ligne, pour connaître exactement l'investissement à prévoir en fonction de vos besoins.

Une fois que vous connaissez le prix de votre Food Truck, étalez ce prix sur plusieurs années pour connaître son amortissement mensuel, et savoir si votre Food Truck peut être rentable ou pas.


Emplacements, électricité, essence : estimez vos coûts fixes


La rentabilité d'un Food Truck est liée aux très faibles coûts fixes qu'il nécessite. En effet, une fois le Food Truck acheté, vous pouvez l'exploiter avec très peu de coûts supplémentaires.


Vous devez toutefois vous acquitter de plusieurs dépenses :

  • Un emplacement Food Truck sur un espace privé ou public, tarifé à la journée ou au mois.

  • Vos frais d'essence pour aller sur vos emplacements

  • Vos frais annexes : banque, assurance, etc.

Ces coûts fixes dépendent de l'importance de votre structure, de vos besoins en terme d'espace, de dépense d'eau, électricité, etc. Ils sont très importants pour estimer la rentabilité d'un Food Truck. Il est primordial, avant de vous lancer, de les lister de manière exhaustive et précise.


Achats de marchandises et fournisseurs : calculez votre marge !


La rentabilité d'un Food Truck dépend surtout de la marge qu'il réalise sur ses ventes. Certains Food Trucks préfèrent jouer la carte de la qualité en travaillant de bons produits qui leur permettent d'avoir un panier moyen élevé. D'autres préfèrent jouer la carte du prix et minimisent leurs coûts d'achats pour proposer un panier moyen à bas prix.


Il s'agit ici d'un choix purement stratégique, que vous devez prendre en fonction de votre emplacement, de votre cible de clientèle, de la concurrence locale, etc. Cette étude de marché est la toute première étape pour ouvrir un Food Truck.


Quel que soit votre choix de positionnement, vous devez faire attention à votre marge, c'est elle qui va déterminer si votre Food Truck est rentable ou pas. A titre indicatif, un restaurant traditionnel a une marge environ égale à 3 fois le prix d'achat de ses produits.



Exemple concret : rentabilité d'un Food Truck de burgers


Pour illustrer nos propos, prenons l'exemple de Paul qui se lance dans un food-truck de burgers :

  • Paul a acheté son food-truck 45 000€ HT. L'amortissement de son food-truck sur 5 ans revient à 750€HT par mois (45 000€HT / 5 = 9 000€ ; 9 000€ / 12 = 750€)

  • Paul a un premier emplacement le lundi et le mardi qui lui coûte 10€/jour et un deuxième pour le mercredi, le jeudi et le vendredi qui lui coûte 20€/jour. Il dépense donc 80€ par semaine pour accéder à ses emplacements, soit 320HT€ par mois.

  • Pour se rendre sur ses emplacements, il dépense environ 100€HT par semaine en essence, soit 400€ par mois.

  • Il a par ailleurs des frais de comptable, de banque et d'assurance, qui lui coûtent tous ensemble 600€ par an, soit 50HT€ par mois.

En additionnant l'amortissement de son Food Truck (750€), ses emplacements (320€), son essence (400€) et ses frais annexes (50€), on sait que Paul doit dégager au minimum 1520€HT de marge par mois pour couvrir ses charges. Reste à savoir à combien de couverts servis cela correspond.


Paul a pris le parti de servir des burgers de qualité supérieure, il vend sa formule phare 13,50€TTC, comprenant son inégalable Cheeseburger, servi avec frites et boisson. Le coût de revient de cette formule est pour lui de 5€TTC.


Paul gagne donc 8,50€TTC, soit 7€HT sur chaque formule vendue. En divisant ses charges fixes par sa marge moyenne, on calcule que Paul doit vendre 217 formules par mois pour couvrir ses frais, soit 54 formules par semaine, et donc 11 formules par jour, sur la base de 5 jours travaillés par semaine.


Cet objectif semble réalisable pour Paul, d'autant plus que ses emplacements ont un bon potentiel et que ses produits sont de qualité. Attention, toutefois : ce calcul ne comprend pas encore sa rémunération. Il ne pourra se rémunérer que s'il dépasse cet objectif.


Un Food Truck est donc potentiellement un projet rentable, mais qui se doit d'être mené avec sérieux et ne pas être pris à la légère. Le point de départ est forcément l'achat de votre camion ou remorque, à ce niveau mieux vaut se faire accompagner par un professionnel qui vous aiguillera sur l'aménagement et les normes à respecter.

Auteur : Kilian Chan, étudiant à Toulouse Business School et spécialisé dans l'accompagnement des entrepreneurs chez Beau Comme Un Camion.



SAS Beau Comme Un Camion

11400 Castelnaudary

France

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn