Ouvrir un commerce ambulant : toutes les étapes

Updated: Jun 8

Le commerce ambulant a de beaux jours devant lui ! La crise sanitaire a en effet montré que ce type de commerce pouvait mieux s’adapter aux changements de contextes, et était une vraie alternative aux commerces en dur.


Mais attention, ouvrir un commerce ambulant ne s’improvise pas ! On vous explique ici comment anticiper la rentabilité de votre commerce ambulant, avant de vous lancer dans les démarches et les questions de réglementation.



Commerce ambulant : la question de la rentabilité


Le modèle économique d’un commerce ambulant est très différent de celui d’un commerce en dur. Pour étudier la rentabilité de votre commerce ambulant, on vous conseille de procéder par étapes :

  • Dans un premier temps : trouvez un concept fort en ciblant des activités à bonne marge. Vous pouvez partir sur un concept existant : commerce ambulant alimentaire, épicerie ambulante. Vous pouvez également trouver un concept innovant ou importer un concept de l’étranger.

  • Ensuite, il est primordial de rédiger le business plan de votre commerce ambulant. Il consiste à déterminer le chiffre d’affaires prévisionnel de votre commerce ambulant, et à le mettre en rapport avec les coûts. Il va vous permettre de faire ressortir les imperfections de votre projet et de l’améliorer pour maximiser la rentabilité de votre commerce ambulant.

  • L’étude de marché de votre commerce ambulant est également nécessaire pour vous permettre de mieux calibrer votre projet. Il s’agit ici d’étudier la clientèle et la concurrence sur chacune des zones où vous souhaitez implanter votre commerce ambulant.

  • Testez un maximum d’emplacements ! Les commerces ambulants permettent de toucher une clientèle différente en changeant d’emplacement facilement. N’hésitez pas à jouer cette carte au maximum, en testant de nombreux emplacements au début de votre projet, pour pouvoir ensuite vous concentrer sur les plus rentables.

  • Trouvez des leviers de chiffre d'affaires différents. Le commerce ambulant est très convoité pour des événements privés et publics (foires, festivals…). Vous pouvez aussi envisager de mettre en location votre commerce ambulant sur vos périodes d’inactivité.


Commerce ambulant : démarches et réglementation


Une fois l’étude de votre projet effectuée, vous pouvez vous lancer dans les démarches pour créer votre commerce ambulant. Le commerce ambulant est une activité très réglementée, voici une liste des démarches à effectuer pour ouvrir votre commerce ambulant :

  • Choisir le statut juridique pour votre commerce ambulant. Le statut auto-entrepreneur est souvent un bon statut pour lancer votre projet. Attention toutefois, ce statut est limité et ne vous permettra pas de récupérer la TVA sur vos achats. A partir d’une certaine envergure, il sera sans doute plus judicieux de passer votre commerce ambulant en société : SAS ou SARL. On vous en dit plus dans notre article dédié au choix du statut juridique food truck.

  • Faire les démarches d’immatriculation :

  • Si votre activité est purement commerciale (épicerie ambulante en achat revente par exemple), vous devrez vous immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés.

  • Si votre activité est artisanale (transformation de produits effectuée de votre côté), vous devrez vous immatriculer au Répertoire des Métiers.

  • Obtenir votre carte de commerçant ambulant. La carte d’activité commerciale ou artisanale ambulante est indispensable pour exercer votre activité de commerce ambulant en dehors de votre commune de domiciliation. Pour obtenir votre carte d’activité commerciale ou artisanale ambulante il faut effectuer une demande auprès de votre centre des formalités des entreprises. (CCI pour les commerçants, CMA pour les artisans). Voici le lien vous permettant de remplir le formulaire demandé : « Déclaration préalable pour l'exercice d'une activité commerciale ou artisanale ambulante » vous pouvez joindre ce formulaire par courriel ou directement sur place.

  • Une fois votre carte de commerçant ambulant obtenue, il faudra ensuite obtenir les autorisations d’occupation du domaine public pour tous les emplacements de votre commerce ambulant. Cette autorisation peut être obtenue en effectuant une demande en mairie.

  • Enfin, vous devrez obligatoirement souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle pour votre commerce ambulant. L’assurance d’un commerce ambulant est différente de celle d’un point fixe. Consultez plusieurs assureurs et soyez certains que la couverture proposée correspond bien à votre activité.

Les démarches touchent à leur fin, vous allez pouvoir ouvrir votre commerce ambulant ! Récemment, ce sont les food trucks et les remorques food trucks qui ont la cote auprès des consommateurs, mais il existe bien d’autres concepts : soyez créatifs !


Auteur : Merwan Coumenges, diplômé de l’ISTEF Toulouse et spécialisé dans l'accompagnement des entrepreneurs chez Beau Comme Un Camion.