La réglementation des camions pizza : tout ce qu’il faut savoir !

Ouvrir un camion pizza peut être un projet porteur avec une belle rentabilité. Mais attention, l’époque du vieux pizzaiolo dans son camion poussiéreux des années 50 est révolue ! Désormais, la réglementation des camions pizzas implique une certaine rigueur.


Les normes en camion pizza, les emplacements de votre camion, l’aménagement de votre camion pizza… On vous dit tout sur la réglementation des camions pizzas !

La réglementation des camions pizza : le véhicule


Évidemment, on ne saurait parler de la réglementation des camions pizzas sans évoquer l'élément principal : le camion !


1. Le contrôle technique

Comme pour n’importe quel véhicule, votre camion pizza doit avoir un contrôle technique à jour. Si vous achetez votre camion pizza d'occasion, attention aux mauvaises surprises ! Pensez à vérifier, entre autres, les éléments suivants :

  • Les freins ;

  • L’état du pare brise ;

  • Les émissions de CO2 ;

  • La rouille ou corrosion au niveau du châssis,

  • Etc.

Il faudra également vous assurer que votre véhicule soit non gagé pour pouvoir faire une carte grise à votre nom (pas d’amendes non soldées en cours).


A noter : La remorque pizza peut être une alternative au camion pizza. Un de ses avantages principaux : elle vous évite de devoir passer au contrôle technique. De manière générale, la réglementation des camions pizza sera moins contraignante avec une remorque.


2. La mention VASP


Comme tout véhicule, votre camion pizza doit avoir une carte grise. Mais attention, celle-ci doit impérativement avoir la mention VASP - Magasin.

Ce sujet est au cœur de la réglementation des camions pizzas depuis que la loi oblige les camions de restauration à avoir cette mention VASP. Il s’agit donc d’une condition indispensable.

Nous vous conseillons donc la plus grande vigilance au moment de l’achat de votre camion pizza. Sans cette mention sur la carte grise, votre camion ne passera pas au contrôle technique et vous aurez de grandes difficultés pour l’assurer dans le cadre de votre activité.

La seule solution sera alors de préparer un dossier de réception à la DREAL (service des mines) qui contrôlera la conformité afin d’être aux normes camion pizza.

Les démarches pour ouvrir un food truck ou un camion pizza sont déjà relativement complexes, il est donc préférable d'éviter celle-ci en plus !

Certains professionnels sont en mesure de vous fournir des camions pizzas, neuf ou d’occasion, avec une carte grise VASP - Magasin, d’origine.

La réglementation des camions pizzas : aménagements et sécurité


Au delà de la structure du camion, la réglementation est stricte sur les aménagements à l'intérieur de votre camion pizza.


1. Installations gaz


Pour les fours à pizza au gaz, la réglementation du gaz est très importante. Un professionnel doit obligatoirement certifier l’installation. Si vous achetez un camion pizza à un particulier, il est fortement conseillé de faire évaluer les installations gaz à nouveau, pour votre sécurité, et au regard de la réglementation des camions pizzas.

Sur cet aspect, l’achat de votre camion pizza ou de votre remorque pizza auprès d’un professionnel sera plus rassurant, avec un rapport d’installation certifié fourni à l’achat.

A noter : la consommation gaz de votre camion doit être calculée pour être prise en compte et estimée dans la rentabilité de votre camion pizza.

2. Installations électriques

L’électricité doit également être vérifiée et faire l’objet d’un rapport de conformité, comme pour le gaz.

Par ailleurs, la consommation de vos appareils électriques est à prévoir. Vous devez savoir qu'en fonction de votre demande énergétique il faudra adapter votre branchement (monophasé, triphasé,...) Ainsi, un four à pizza électrique ne sera pas adapté, à moins que vous ne disposiez d’un emplacement fixe avec un branchement électrique calibré aux besoins de votre camion pizza.


3. Matériel professionnel


Le respect de la réglementation camion pizza passe aussi par le choix du matériel. Pas question ici d’utiliser du matériel domestique. Vous devrez choisir du matériel professionnel, à la fois sur le four mais aussi sur le stockage du froid, avec des frigos professionnels ventilés.


Pour ce qui est du four, votre camion pizza devra prévoir une cheminée d’extraction dédiée. Sur tous ces points, il peut être judicieux de se rapprocher d’un professionnel qui saura aménager votre camion pizza dans le respect de la réglementation.


La réglementation des camions pizza : les normes sanitaires.


1. La formation HACCP


Depuis le 1er octobre 2012, tous les établissements de restauration doivent compter dans leurs effectifs au moins une personne pouvant justifier d’une formation en hygiène alimentaire. La réglementation des camions pizza n’échappe pas à cette règle. Vous êtes donc dans l’obligation de réaliser cette formation. Certains organismes dispensent cette formation en complément d’une formation au métier de pizzaiolo.

Pas d’inquiétude, la formation dure seulement 14h, et les connaissances acquises vous seront très utiles dans l’exploitation de votre camion pizza.

A noter : Si vous optez pour une remorque pizza, vous aurez peut-être besoin d'une autre formation pour compléter votre permis de conduire : la formation B96. On vous renvoie à notre article dédié au permis de conduire en food truck ou camion pizza.


2. Chaîne du froid


Une des grandes difficultés d’un pizzaiolo en camion par rapport au pizzaiolo en restaurant réside dans le respect de la chaîne du froid. La réglementation des camions pizza impose naturellement un respect de chaîne du froid sur les produits vendus.


Une question se pose alors : comment maintenir la chaîne du froid pendant mes temps de trajets ? Plusieurs réponses :

  • Si vous ne faites que des trajets très courts, et que votre camion pizza est équipé de frigos professionnels, l'inertie des frigos permettra de garder le froid pendant les courts temps de trajet. Il faudra rapidement rebrancher le camion à l’arrivée ;

  • Si vos trajets sont plus longs, vous devrez alors envisager d’installer un système de batterie dans votre camion pizza pour que les frigos ne s’arrêtent jamais.


La réglementation des camions pizza : l'exploitation


1. Les emplacements de votre camion pizza


Vous ne pourrez malheureusement pas stationner et travailler avec votre camion pizza n’importe où ! La réglementation des camions pizza distingue deux types d'emplacements :

  • Les terrains privés (parkings de centre commerciaux, etc) : dans ce cas, un accord entre vous et le propriétaire du terrain est suffisant.

  • Les terrains publics (places, parcs publics, etc) : votre camion pizza devra recevoir des autorisation délivrées par la mairie souvent après étude d’un dossier que vous devrez présenter.

Les emplacements de votre food truck ou de votre camion pizza sont la clefs de votre réussite, on vous conseille d'anticiper la question à l'avance !


2. L’assurance de votre camion pizza


Vous arrivez enfin au lancement de votre camion pizza, mais une dernière étape très importante reste à faire : assurer votre camion ou votre remorque pizza.

En effet, la réglementation des camions pizza passe aussi par une assurance en règle. Vous devrez souscrire une assurance pour le véhicule, ainsi qu’une assurance responsabilité civile professionnelle pour votre entreprise.

Ca y est, vous connaissez toutes les règles à respecter pour ouvrir votre camion pizza ! Vous pouvez maintenant passer à la prochaine étape : l'etude de marché de votre camion pizza.


Auteur : Baptiste Gautier, diplômé de la Toulouse Business School et spécialisé dans l'accompagnement des entrepreneurs chez Beau Comme Un Camion